Inductors

: 26 795 produit(s) trouvé(s)
0  filtre(s) sélectionné(s)
26 795 produit(s) trouvé(s) Veuillez cliquer sur le bouton « Appliquer les filtres » pour mettre à jour les résultats
Min. / Max. Disponibilité

Lorsque la case « Se souvenir » est sélectionnée, vos préférences les plus récentes en matière de filtres seront enregistrées pour vos futures recherches

Conformité
Min. / Max. Fabricant
Min. / Max. Inductance
Min. / Max. RMS Current (Irms)
Min. / Max. Inductor Construction
Min. / Max. Product Range
Min. / Max. Saturation Current (Isat)
Emballage

L'affichage de la tarification du contrat est actuellement indisponible. Les tarifs affichés correspondent aux prix de vente standard. Cependant, la tarification du contrat sera appliquée lors du traitement des commandes.

Vous trouverez ici une vaste sélection d’inductances et de bobines couvrant de nombreuses applications. Voici quelques informations sur les différents types disponibles.

Les inductances sont des composants électroniques passifs qui stockent temporairement de l’énergie dans un champ magnétique lorsque le courant électrique traverse la bobine d’induction.

Types d’inductances

Inductance à noyau laminé : utilisée pour les chargeurs embarqués de véhicules électriques, les filtres de ligne et de bruit, les selfs de filtrage CH et CL

Les inductances à noyau d’air sont utilisées pour la construction de bobines RF, de circuits de filtrage, de circuits d’amortissement et pour les applications haute fréquence, y compris les récepteurs de télévision et de radio.

Les inductances à noyau de ferrite peuvent être utilisées avec des fréquences élevées et moyennes, des circuits de commutation et des filtres Pi.

La petite taille des inductances de bobine les rend adaptées aux applications d’adaptateur d’alimentation dans les circuits SMPS, les filtres d’entrée et de sortie et les filtres Pi.

Les inductances à noyau toroïdal ont un champ magnétique élevé et une valeur d’inductance élevée avec moins d’enroulements. Avec une très faible impédance, elles offrent un rendement élevé.

Elles sont utilisées dans les dispositifs médicaux, les régulateurs à découpage, les contrôleurs industriels et les filtres de sortie SMPS.

Les inductances blindées à montage en surface sont spécialement conçues pour les applications montées sur circuit imprimé, avec un blindage pour réduire les IEM et le bruit de l’inductance, mais également pour une utilisation dans des conceptions à haute densité.

Les bobines de charge sans fil sont construites en enroulant un fil multibrin et en l’insérant dans une ferrite. Les bobines de charge sont utilisées pour la charge sans fil des appareils d’information et de communication, ainsi que des produits industriels, médicaux et autres.

Les inductances à puce multicouche sont construites en imprimant un motif de bobine sur de fines plaques de ferrite. Elles sont utilisées dans les petites applications portables, les réseaux LAN sans fil, les applications Bluetooth, les SBC et les cartes mères.

Comment fonctionne une inductance ?

Lorsqu’un courant électrique traverse un conducteur tel qu’un fil de cuivre, le courant génère un petit champ magnétique autour du fil. Si le fil est enroulé dans une bobine, le champ magnétique devient beaucoup plus puissant. Si le fil est enroulé autour d’un noyau central fait d’un matériau tel que du fer, le champ magnétique devient encore plus puissant.

L’énergie est stockée dans le champ magnétique tant que le courant continue de traverser la bobine. Lorsque le courant cesse de circuler, le champ magnétique commence à se réduire et l’énergie magnétique est reconvertie en énergie électrique qui continue de circuler dans le circuit jusqu’à ce que le champ magnétique soit complètement réduit.

Dans quelles applications les inductances sont-elles utilisées ?

Les inductances sont principalement utilisées dans l’alimentation électrique et les appareils électroniques aux fins suivantes :

  1. Étouffer, bloquer, atténuer ou filtrer/lisser le bruit haute fréquence dans les circuits électriques
  2. Stocker et transférer l’énergie dans des convertisseurs de puissance (DC-DC ou AC-DC)
  3. Créer des oscillateurs réglés ou des circuits LC (inductance/condensateur) « réservoirs »
  4. Adaptation d’impédance